En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Qui était François Verdier?

Qui était François Verdier ?

Par admin francois-verdier, publié le mardi 2 février 2010 11:16 - Mis à jour le mardi 2 février 2010 14:00

  • Né le 7 septembre 1900 à Lézat-sur-Lèze (Ariège)
  • Mort le 27 janvier 1944

Après ses études, François Verdier reprend l'affaire familiale de ventes de matériels agricoles. Homme engagé, il devient membre de la Ligue des droits de l'homme.

Avec la défaite de la France en mai-juin 1940, François Verdier intègre un petit groupe d'opposants au régime de Vichy, le groupe Vérité, qui tente de se rapprocher du général De Gaulle à Londres. Par la suite, il rejoint le mouvement de résistance, Libération-Sud, créé dans la zone libre (zone sud non-occupée par l'armée allemande). Se faisant appeler "Forain", il se retrouve rapidement à la tête des MUR (Mouvements Unis de la Résistance) pour la région toulousaine et organise la Résistance après l'occupation de tout le territoire par les Allemands (à partir de novembre 1942).

Arrêté par la Gestapo, le 13 décembre 1943, François Verdier est interrogé et torturé. Il ne dénoncera personne, sauvant ainsi de nombreux camarades de combat. Début 1944, il est assassiné par la Gestapo dans la forêt de Bouconne (commune de Léguevin).

François Verdier s'est engagé dans la Résistance pour défendre la Liberté et son martyre suprême représente le sacrifice d'un résistant qui a refusé l'oppression.

  • Commémoration à Lézat-sur-Lèze :

Tous les premiers dimanches de septembre, un hommage est rendu à François Verdier devant sa maison natale.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe